Pour vous inscrire à notre lettre d'information :

Le Ministre guinéen croit dans les mutuelles


Les 29 et 30 juin 2009, le Dr Alpha Diallo, Ministre guinéen du travail, de la réforme administrative et de la fonction publique, nous a fait l’honneur d’une visite éclair à Bruxelles, au siège national des Mutualités chrétiennes de Belgique.

Après une première entrevue à Bruxelles le 2 avril qui avait donné lieu à une mission des Mutualités chrétiennes en Guinée du 13 au 23 mai dernier, cette visite était donc notre troisième échange avec le Ministre. Le but de son passage était de rencontrer la Direction de l’ANMC et les membres de la mission pour en faire le suivi et échanger sur les pistes de collaboration futures.

Le Ministre a rappelé les missions de son département et sa priorité en matière de protection sociale. Il nous a expliqué sa volonté de résoudre les nombreuses difficultés liées à la fonction publique guinéenne. Il est convaincu que les hommes sont, plus que la bauxite ou l’or, la richesse de son Etat. Mais que ce dernier doit revaloriser sa fonction publique, véritable épine dorsale de tous les services publics tant à Conakry qu’en région. Pour le Ministre, il est essentiel que l’action du département du travail, de la réforme administrative et de la fonction publique soit un domaine d’investissement prioritaire, car il peut être un véritable levier d’action pour tous les chantiers à mener.

Encourager les collaborations

Le Ministre souhaite collaborer de près avec les autres départements, en particulier celui de la Décentralisation, de la Santé, de la Jeunesse et avec la Primature et faire en sorte que les fonctionnaires présents et actifs partout dans le pays soient des modèles de rigueur, de droiture et conduisent le pays vers un mieux dont il a tant besoin.

Pour ce faire, le Ministre souhaite revoir la manière de travailler dans la fonction publique : auditer l’existant, assainir les fichiers, sanctionner les abus, mettre en place un système d’infogérance pour assurer la présence à leur poste des fonctionnaires en exercice, travailler sur la formation et sur les concours d’entrée à la fonction publique, et assurer aux fonctionnaires un travail décent.

L’appui des Mutualités chrétiennes est souhaité en matière de protection sociale, plus particulièrement sur le volet santé. A ce niveau, la volonté de l’ANMC est de s’associer aux autres expertises déjà présentes en Guinée (GTZ, CIDR,...) et aux organisations qui appuient le processus d’extension de la protection sociale (BIT, INAMI, IMT,…).

Premiers chantiers

Un des premiers chantiers du Ministre a été d’instaurer une visite médicale pour les 800 membres du département, qui n’a plus été effectuée depuis
50 ans malgré les obligations légales en la matière. Outre la prévention, le Ministre et son équipe sont concernés par la protection sociale en matière de santé, et plus particulièrement à l’accessibilité aux soins de santé pour les fonctionnaires, voire de toute la population.

Soucieux de trouver une solution rapide et efficace à ce problème, le Ministre s’est intéressé aux différentes expériences ayant porté leurs fruits, dont le système belge.

Lors de la mission du mois de mai en Guinée, le Ministre nous a accompagnés sur terrain à Mamou, où il a pu découvrir l’existence de mutuelles dans son pays. Bien que celles qui existent touchent surtout la population informelle, des expériences sont en train de voir le jour au niveau de la Fonction publique, notamment au niveau de la douane.

En étroite collaboration avec les autres Ministères concernés par cette question, et avec l’aval du Chef de l’Etat et de gouvernement, le Ministre souhaite poser les jalons d’un plan de prise en charge des soins de santé qui soit pérenne, solidaire et efficace, compte tenu des réalités du pays et de son contexte socio-économique et politique particulier. Il lui semble qu’à ce stade, un développement des mutuelles de santé pourrait représenter une piste de solution pour s’atteler à ce défi lié à l’absence de prise en charge des soins de santé.

Outre le soutien à la dynamique mutualiste existante, le Ministre souhaite qu’une expérience pilote de mutuelle au sein de la Fonction publique soit mise en place au sein de son département, avec l’aide de l’ANMC. En termes d’appui à l’existant, il faut entendre -entre autres- soutien à la création du Cadre de concertation des Structures d’appui aux Mutuelles de santé en Guinée (en gestation), élaboration d’un cadre légal propice au développement des mutuelles de santé et collaboration avec le Ministère de la Santé publique au niveau de l’amélioration de la qualité des soins (approvisionnement en médicaments, entretien et équipement des infrastructures,…) sans laquelle le mutualisme ne peut rien.