Pour vous inscrire à notre lettre d'information :

Dans la même rubrique

Action

Dès 1992, la Mutualité chrétienne appuie la création et le développement de la caisse mutuelle de services médico-sociaux « Al Riaya », initiée par la Congrégation des Saints Cœurs. Quinze ans plus tard, le bilan est largement positif malgré les difficultés rencontrées. Al Riaya a continué à fonctionner malgré la reprise de la guerre. Elle est devenue la plus grande mutuelle du pays avec 15.000 bénéficiaires et la seule qui parvient à maintenir, malgré la concurrence féroce du marché, les valeurs mutualistes de solidarité, d’équité et de non exclusion. L’adhésion est individuelle ou familiale : le taux de cotisation pour une famille est unique, quelque soit la taille de la famille. La mutuelle prend en charge les soins hospitaliers et les examens médicaux à 100% dans une vingtaine d’hôpitaux conventionnés. Les petits risques (consultations médicales, médicaments et soins dentaires) ne sont pas couverts. Ce qui est remarquable, c’est que cette mutuelle fonctionne en total autofinancement depuis la deuxième année. Elle emploie quinze personnes et a un chiffre d’affaires de 6 millions €.

En 2006

2006 a été marqué par la reprise de la guerre entre le Hezbollah et Israël en juillet qui a provoqué l’exode d’un million de déplacés et par l’assassinat du ministre Pierre Gemayel en novembre. La Mutualité chrétienne et Solidarité Mondiale ont posé un geste de solidarité en transférant 40.000 € pour aider au redémarrage des collèges de Marjeyoun et Ain Ebel (Sud Liban, sur la frontière israélienne). Les collèges ne reçoivent aucune subvention de l’État libanais et doivent donc fonctionner en totale autonomie financière, ce qui implique des frais d’inscription assez élevés entièrement à charge des familles.